Homélie de la messe de rentrée diocésaine

« Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare, celui qu’il avait ressuscité d’entre les morts. On donna un repas en l’honneur de Jésus. Marthe faisait le service. Lazare était avec Jésus, parmi les convives » (Jn 12, 1-2). Le récit que nous venons d’entendre, chers frères et sœurs, se trouve au chapitre 12 de l’Évangile selon saint Jean. Au chapitre précédent, l’évangéliste nous a raconté comment Jésus avait ressuscité son ami Lazare, après avoir pleuré sur lui et invoqué son Père, afin que par ce dernier signe avant d’entrer dans sa Passion, les foules comprennent qu’il est, lui, Jésus, l’envoyé du Père, et qu’elles croient en lui (cf. 11, 42). Mais ce signe, qui avait beaucoup impressionné les foules, avait aussi inquiété les autorités religieuses. Les Pharisiens, pris de panique devant le succès grandissant de Jésus, réunirent un conseil et c’est ce jour-là, nous dit saint Jean, qu’ils décidèrent de le faire mourir (11, 53). Alors Jésus se retira dans un endroit proche du désert, s’abstenant désormais de circuler ouvertement. Et dès le chapitre 13 commence le récit qui conduit à sa Passion, en commençant par le dernier repas et le lavement des pieds.

Lire la suite

Tout l'agenda  >