Accueil > Prier > Bonne nouvelle du dimanche > Bonne nouvelle du dimanche 23 février

Bonne nouvelle du dimanche 23 février

Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

1ère lecture : Tu aimeras ton prochain, car je suis saint (Lv 19, 1-2.17-18)
Psaume : 102, 1-2, 3-4 ; 8.10, 12-13 R/ Le Seigneur est tendresse et pitié.
2ème lecture : La sagesse véritable : appartenir tous ensemble au Christ (1 Co 3, 16-33)
Evangile  : Sermon sur la montagne. Aimez vos ennemis, soyez parfaits comme votre Père céleste (Mt 5, 38-48)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait :« Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil, dent pour dent. Eh bien moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre.

Et si quelqu’un veut te faire un procès et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui. Donne à qui te demande ; ne te détourne pas de celui qui veut t’emprunter.

Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

La mesure de l’Amour
La sainteté à laquelle nous somme appelés va au-delà d’une simple gentillesse. Elle doit être clémence, amour et miséricorde.

Comme le Christ nous a aimés
La parole adressée à Moïse est donc notre feuille de route  : «  Soyez saints, car moi, le ­Seigneur votre Dieu, je suis saint.  »

"Aimez vos ennemis…afin d’être vraiment les fils de votre Père"-
Il nous invite à élargir notre regard, à remettre en question ce que nous avons appris,, ce que nous croyons bien de faire, de penser…

Dernière mise à jour : Lundi 24 février 2014