Accueil > Prier > Bonne nouvelle du dimanche > Bonne nouvelle du dimanche 6 mai 2018

Bonne nouvelle du dimanche 6 mai 2018

Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ;je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.

PREMIÈRE LECTURE
« Même sur les nations païennes, le don de l’Esprit Saint avait été répandu » (Ac 10, 25-26.34-35.44-48)

PSAUME(Ps 97 (98), 1, 2-3ab, 3cd-4)
R/ Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations.

DEUXIÈME LECTURE
« Dieu est amour » (1 Jn 4, 7-10)

ÉVANGILE
« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn 15, 9-17)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.
Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour,
comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.
Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.
Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ;je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis
afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure.
Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.
Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. »

Dernières recommandations
Avant de monter au ciel, Jésus explique à ses disciples le sens de son amour et la raison de sa venue. Son désir est de nous élever jusqu’au Père.

“ Pour que ma joie soit en vous. ’’
Le temps pascal touche à sa fin et Jésus, dansl’évangile de ce 6ème dimanche de Pâques,nous en rappelle sa finalité : « pour que ma joie soit en vous ». Et il va même jusqu’à compléter en disant : « pour que votre joie soit parfaite ».
Pouvoir vivre de la joie de Jésus est sans doute le plus beau cadeau qui puisse nous être fait. C’est la joie du Ressuscité, c’est-à-dire la joie de quelqu’un qui a connu les épreuves et une mort horrible, et en est sorti vivant, non pas par ses propres forces, mais grâce à l’amour de son Père, non pas pour lui-même, mais pour
chacun de nous.
La vie du Ressuscité est faite pour le monde et ses habitants. De là cette joie qui nous habite si nous prenons conscience de l’énormité du don qui nous est fait. Alors, que la joie de l’Évangile nous envahisse, encore et toujours !

Thierry Lamboley
Jésuite

http://www.ndweb.org/versdimanche/pdf/versdimanche_n493.pdf

Dernière mise à jour : Dimanche 6 mai 2018