Accueil > Actualités > Eglise Universelle > Canonisation des papes Jean XXIII et Jean-Paul II > Canonisations : une veillée de prière portera à la messe du dimanche

Canonisations : une veillée de prière portera à la messe du dimanche

La grande fête de la foi que représente la canonisation des Papes Jean XXIII et Jean-Paul II commencera le samedi soir. Une nuit blanche de prière aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche dans plus d’une dizaines d’églises du centre de Rome

La grande fête de la foi que représente la canonisation des Papes Jean XXIII et Jean-Paul II commencera le samedi soir. Une nuit blanche de prière aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche dans plus d’une dizaines d’églises du centre de Rome. Les pèlerins pourront y prier et se confesser et se rassembler selon leur langue. Les francophones pourront ainsi se retrouver dans l’église de San Andrea della Valle, au cœur du centre historique de la ville. Les Polonais pourront se réunir à Sant’Agnese in Agone, place Navone, les arabophones sur l’île Tibérine. Les anglophones, les lusophones et les hispanophones pourront également prier dans des églises qui leur seront dédiées. Pour obtenir la liste des églises ouvertes durant cette veillée, vous pouvez vous rendre sur le site www.2papisanti.org spécialement créé pour l’occasion.

Ce temps de prière conduira à la cérémonie de canonisation place Saint-Pierre. Dès 9h, les fidèles réciteront le chapelet de la Divine Miséricorde, entrecoupé de la lecture de cinq textes des deux futurs saints.

A 10h environ, débutera la procession qui portera le Pape François sur le parvis de la basilique Saint-Pierre avec la litanie des saints.

La question sera posée trois fois au Pape

Le rite de canonisation aura lieu au tout début de la cérémonie. Le préfet de la Congrégation pour la Cause des Saints, le cardinal Angelo Amato, demandera par trois fois au Pape, lui demandant d’inscrire Jean XXIII et Jean-Paul II sur le catalogue des saints. Lors d’une béatification, une seule demande est prononcée. Le fait de les répéter trois fois lors de la canonisation montre l’importance de la décision de sanctifier quelqu’un et de permettre à l’Eglise universelle de les prendre comme intercesseurs.

A l’issue du rite, les reliquaires des deux Papes, identiques, seront portés et déposés à côtés de l’autel. A l’intérieur se trouveront les mêmes reliques utilisées lors de leur béatification respective, à savoir un morceau de peau de Jean XXIII et du sang de Jean-Paul II. Après le salut du cardinal Amato au Pape François, la messe proprement dite, commencera par le Gloria.

C’est la prière eucharistique III qui sera utilisée pour l’eucharistie avec pour la première fois, la mention des deux nouveaux saints.

Autour du Pape François, seront présents entre 140 et 150 cardinaux, mille évêques, six mille prêtres, ainsi que deux cents diacres. Parmi ces concélébrants, cinq seront présents aux côtés du Pape autour de l’autel : le cardinal Vallini, vicaire du diocèse de Rome, celui des deux Papes canonisés ; le cardinal Dziwisz, représentant Cracovie, ville dont Jean-Paul II fut archevêque avant d’être élu Pape, et l’archevêque de Bergame, Mgr Beschi, ville dont est originaire Jean XXIII. Deux autres cardinaux dont l’identité n’a pas été révélée, seront également présents.

De nombreuses délégations officielles assisteront à la cérémonie sur le parvis de la basilique Saint-Pierre. 93 pays seront ainsi représentés par 24 chefs d’Etat, dont le roi et la reine d’Espagne, le président de la République italienne, et par 35 chefs de gouvernement, dont le Premier ministre français et le président du conseil italien. Le Pape François les saluera à l’issue de la messe sur le parvis.

De Radio Vatican 2014-04-24 14:29:24

Dernière mise à jour : Vendredi 25 avril 2014