Accueil > Prier > Fêtes liturgiques > Chandeleur > Chandeleur 2017 : Reportage

Chandeleur 2017 : Reportage

Alors que la ville dort encore, les Marseillais n’ont pas oublié cette traditionnelle fête de la Chandeleur, grand moment de l’année diocésaine.

Dès 5h du matin ils rejoignent le Vieux-Port, où se trouve la statue de Notre-Dame de Confession. Ils attendent, le regard pointé vers l’entrée du Vieux- Port, le bateau dans lequel ont pris place les élèves de l’Ecole de la Marine marchande, porteurs de l’Evangile.
C’est Mgr Aveline qui présente l’Evangile en disant : "Habitants de Marseille, recevez l’Evangile".

Derrière Notre- Dame de Confession, la procession se met en marche, longeant le Vieux-Port, jusqu’à l’abbaye Saint Victor.

Avant d’entrer dans la basilique, Mgr Aveline bénit les cierges : "Signes de la présence de Jésus, lumière qui éclaire tout homme", et il bénit la ville : "Ecoute Seigneur les cris de ton peuple qui habite cette ville."

Les prêtres, cierge à la main, entrent dans la basilique, suivis par Mgr Aveline, entouré des pères Pierre Brunet, Pierre Gérard, Michel Desplanches, vicaire général du diocèse d’Aix et Arles, pour la célébration de la Présentation de Jésus au Temple.

Mgr Aveline souhaite la bienvenue à tous, personnalités civiles et militaires, jeunes et étudiants. Il appelle à être en communion avec tous les malades et en particulier avec notre archevêque, qui l’a chargé d’un message :"Mgr Pontier vous assure du soutien de sa prière pour vous tous, pour nous tous".
Suit un temps de silence et de recueillement : "Aussi recueillons-nous, un instant, en nous présentant devant le Seigneur, dans cette profonde communion qui nous unit à tous nos frères absents et en particulier à notre archevêque."

La fête de la Présentation de Jésus au Temple, comme l’exprime Mgr Aveline, est la fête de la rencontre entre le Seigneur qui vient et le peuple des croyants qui l’attendent. Jésus va à la rencontre de son peuple dans les bras de ses parents. Qu’est-ce qu’une vie ? Qu’est-ce qui caractérise un chrétien ?
Et, s’adressant aux jeunes, afin de les aider à se laisser rencontrer par le Christ, il leur donne trois balises : joie, espérance, tendresse.

Texte de l’homélie de Mgr Aveline 2 février 2017

Comme à l’accoutumée, la célébration se termine par la prière des fidèles auprès de Notre-Dame de Confession, suivie par l’immanquable visite au four des navettes.
Les origines de la chandeleur par le père Bernard Lorenzato
Aller plus loin

Dernière mise à jour : Mardi 18 avril 2017