Accueil > Actualités > Actualités diocésaines > Clôture des journées de l’abbé Fouque : 5 décembre 2017

Actualités

Découvrir par ailleurs ...

Concert gospel de Noël

vignette
 

Clôture des journées de l’abbé Fouque : 5 décembre 2017

Mgr Pontier a présidé la messe de clôture des journées de l’abbé Fouque en la chapelle de l’hôpital Saint Joseph.

Mgr Ardura a présidé les journées de l’abbé Fouque en l’église St Vincent de Paul, la Trinité, St Pierre d’Auriol, basilique Notre Dame de la Garde, basilique du Sacré-Coeur, à la Salette-Montval, et c’est Mgr Pontier qui a présidé la messe de clôture à la chapelle de l’hôpital St Joseph.
Il était entouré de Mgr Ardura, du P.Brunet, de Mgr Ellul, du P.Maestraggi, du P.LLambrich, du P. Balogoun

A la fin de son homélie Mgr Pontier nous appelle à creuser en nous le désir de voir le Christ, de le reconnaître dans les signes de sa bienveillance et de sa bonté qu’il nous fasse la grâce de l’humilité.

Mgr Bernard Ardura, président du Comité pontifical pour les Sciences historiques, postulateur de la cause en béatification de l’abbé Fouque, a informé sur l’évolution du dossier de béatification de l’abbé Fouque depuis la publication du décret du 21 décembre 2016 le reconnaissant vénérable.
Au printemps, un collège de 6 médecins s’est prononcé sur le caractère inexpliqué d’un processus de guérison d’une employée aux Saints Anges en 1929.
Puis un collège de cardinaux et d’évêques membres de la congrégation pour la cause des saints ont affirmé le caractère miraculeux de cette guérison en lien avec l’invocation faite au vénérable abbé Fouque.
Tout est entre les mains du pape François.

A la fin de la célébration les fidèles et les prêtres se sont retrouvés devant le tombeau de l’abbé Fouque. Mgr Pontier a invité à prier en récitant le "Je crois en Dieu" et le "Notre Père."

Qui est l’abbé Fouque ?
Né à Marseille en 1851, ordonné prêtre en 1876, Jean-Baptiste Fouque fut successivement vicaire paroissial à Auriol, à La Major, puis à la paroisse de la Sainte-Trinité, où il demeura pendant 38 ans. Fondateur de nombreuses œuvres, il est décédé le 5 décembre 1926 à l’hôpital Saint-Joseph qu’il avait créé.
Le 21 décembre 2016, le pape François l’a déclaré « vénérable ». « Une bonne nouvelle pour notre Église diocésaine et pour tous ceux qui se sont engagés pour faire progresser sa cause de béatification puis de canonisation », a déclaré Mgr Pontier. « Que son exemple suscite pour notre Église les prêtres dont elle a besoin pour sa vie et sa mission. »
A l’occasion du 91e anniversaire de la mort de l’abbé Fouque, Mgr Ardura a visité plusieurs lieux du diocèse où il a vécu.

Dernière mise à jour : Mercredi 6 décembre 2017