Accueil > Prier > Fêtes liturgiques > La Pentecôte > En juin, l’Esprit nous donne un nouvel élan

En juin, l’Esprit nous donne un nouvel élan

La Pentecôte justement, cette année, ouvre le mois de juin. Elle confirme que ce chemin vers le large n’est pas que rêve. Il est chemin d’apôtre, ce que rappelle, au terme de ce mois, la fête des apôtres Pierre et Paul.

À l’heure du solstice d’été, selon la coutume très ancienne, on allumera les feux de la Saint-Jean, pour traverser la nuit et cueillir l’aurore précoce. Peut-être la fête de la musique renoue-t-elle secrètement, dans les villes, avec ce vieux rêve de veiller jusqu’à l’aube, ou d’éveiller l’aurore !

Nous aspirons aux jours plus longs et à un dépassement des frontières. A aller beaucoup plus loin que l’ordinaire.

La Pentecôte justement, cette année, ouvre le mois de juin. Elle confirme que ce chemin vers le large n’est pas que rêve. Il est chemin d’apôtre, ce que rappelle, au terme de ce mois, la fête des apôtres Pierre et Paul.

Fondée sur la foi de Pierre, l’Église avance, portant aussi au cœur la même brûlure que l’apôtre Paul, qui lui faisait s’écrier, parlant aux Corinthiens : « Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile ! » (1 Co 9, 16). Avant d’ajouter, avec humilité : « Ce trésor, confessait-il, nous le portons comme dans des vases d’argile ; ainsi, on voit bien que cette puissance extraordinaire appartient à Dieu et ne vient pas de nous. » (2 Co 4,7)

Telle est l’identité de l’Église et sa mission : porter avec humilité et partager inlassablement le trésor de l’Évangile. C’est à cela aussi qu’elle nous invite. Le pape François, infatigable pèlerin, de Terre sainte et peut-être de partout, avance au large, portant au cœur la même brûlure. Invitation à le suivre.

Comme Jean le précurseur, fêté le 24 juin, l’Église ne cesse de désigner Jésus, l’unique Sauveur. Comme les Apôtres, elle ne cesse de l’annoncer.

Chacun de nous est appelé à la même ardeur, et à la même humilité. Au même témoignage.

L’Esprit Saint nous mène au large, comme il le fit pour ces géants qui nous ont précédés. La brûlure de l’Esprit les marqua. Elle est désormais notre signe. Le même Esprit nous pousse et nous vivons du même élan. Solstice d’été.

Solstice de la foi, dans le souffle de l’Esprit

P. Jacques Nieuviarts, conseiller éditorial de Prions en Église

Dernière mise à jour : Dimanche 1 juin 2014