Accueil > Diocèse > Services diocésains > Commission diocésaine "Art sacré" > Entretien et conservation des objets liturgiques

Entretien et conservation des objets liturgiques

Magali Chapus explique comment entretenir les objets liturgiques : mobilier, orfévrerie....

MOBILIER :
Les meubles dans lesquels sont rangés les objets liturgiques et les ornements doivent être sains, propres, dépoussiérés régulièrement et si possible dans un local frais et aéré.
Dans un premier temps, il faudra s’assurer de l’absence de sciure de bois, preuve d’une activité et de la présence d’insectes xylophages. Dans le cas d’une infestation, il faudra faire appel à un restaurateur qui s’assurera de la comptabilité des produits utilisés pour le traitement avec la nature des objets fragiles.
Autre problème à surveiller attentivement, la présence de moisissures. Celles-ci sont révélatrices d’une trop forte humidité. Dans un contexte sain, il est possible de placer dans les tiroirs de petites cartes de tests qui alertent en cas de situation anormale. En cas de problème, il est possible d’installer des billes de silice (chez les fournisseurs des musées comme STOULS, ATLANTIS, MUSEODIRECT) ou un déshumidificateur. Mais il est toujours préférable de demander conseil à un restaurateur. Dans tous les cas, penser à aérer régulièrement les salles et les meubles (ouvrir régulièrement les tiroirs).
Enfin, il est important de lutter contre les nuisibles :

  • les mites : placer dans les meubles des produits répulsifs naturels de préférence (des sachets de lavande ou du bois de cèdre peuvent très bien faire l’affaire), en s’assurant bien qu’ils ne soient jamais en contact avec les objets et tissus. Ces produits sont à renouveler tous les ans.
  • les rongeurs, friands de vieux tissus : les pièges qui capturent les animaux vivants sont les seuls à recommander, moins cruels que les pièges à colle qui les laissent agoniser plusieurs jours ou que les poisons qui leurs causent des hémorragies internes. De plus, cela évite que ces petits mammifères aillent mourir dans les tiroirs au milieu du linge (risque d’odeur très persistante !)

Lire la suite

Dernière mise à jour : Lundi 12 décembre 2016