Europe1 : l’abbé Fouque béatifié à Marseille

Surnommé le Saint Vincent de Paul de Marseille pour son dévouement envers les plus démunis, l’abbé Jean-Baptiste Fouque a été béatifié dimanche, à la cathédrale de la Major, à Marseille.

Surnommé le Saint Vincent de Paul de Marseille pour son dévouement envers les plus démunis, l’abbé Jean-Baptiste Fouque (1861-1926) a été béatifié dimanche, à la cathédrale de la Major, à Marseille.

Foule dense dans la cathédrale de la Major. "Que l’exemple de l’abbé Fouque vous stimule dans vos actions", a déclaré l’archevêque de Marseille, Mgr Georges Pontier, en ouvrant la cérémonie, présidée par le Cardinal Giovanni Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, au Vatican. Une foule très dense y a assisté à l’intérieur de la basilique de la Major, où un grand portrait en noir et blanc de l’abbé Fouque avait été dévoilé derrière l’autel.

Première béatification dans le diocèse de Marseille. Né à Marseille, en septembre 1851, l’abbé Fouque a été ordonné prêtre en 1876, l’abbé Fouque a créé de nombreuses structures d’aides aux enfants abandonnés, aux personnes âgées, aux handicapés mentaux, aux personnes sans famille. En 1903, il fonde l’"oeuvre de l’enfance coupable", pour accueillir les mineurs condamnés en justice. "Pour rentrer chez nous, il faut un certificat de mauvaise conduite", s’amusait-il à dire, a-t-il été rappelé lors de la messe de béatification.

La première étape de la béatification est intervenue en décembre 2017 après la reconnaissance par le pape François d’un miracle dû à l’intercession de l’abbé Fouque, la guérison en août 1929 de Maria Grassi, une Marseillaise atteinte d’un ulcère. C’est la première béatification qui a lieu dans le diocèse de Marseille.

http://www.europe1.fr/societe/labbe-fouque-beatifie-a-marseille-3767987.amp?__twitter_impression=true

Dernière mise à jour : Mardi 2 octobre 2018