Accueil > Actualités > Eglise Universelle > Journée mondiale des pauvres à Saint-Mauront le 19 novembre 2017

Journée mondiale des pauvres à Saint-Mauront le 19 novembre 2017

Lors de la clôture du Jubilé de la miséricorde, le pape François a institué une Journée mondiale des pauvres qui se tiendra désormais dans toute l’Église le 33e dimanche du Temps ordinaire.

Cette journée sera célébrée le dimanche 19 novembre
« Elle doit aider les communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au cœur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare gît à la porte de notre maison (cf. Lc 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale ».

Refusant de voir les pauvres « uniquement comme destinataires d’une bonne action de volontariat à faire une fois la semaine », François appelle à « une rencontre authentique avec eux », à « un partage qui devient style de vie ».

Comprendre cette journée :

  • A Marseille : A l’invitation de Mgr Georges Pontier, une journée de la fraternité est organisée dans notre diocèse à l’Œuvre Paul Hava, à Saint-Mauront, avec un repas préparé ensemble et partagé, et, l’après-midi, des échanges, animations et ateliers, puis la messe à 16h30. Un temps de rencontre, d’amitié et de solidarité, comme nous y a invités le pape François

Homélie de Mgr Pontier, journée de la Fraternité from Diocèse de Marseille on Vimeo.

  • Le message du pape : « Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours, par des actes et en vérité »
    Je souhaite que les communautés chrétiennes, au cours de la semaine qui précède la Journée Mondiale des Pauvres, qui cette année sera le 19 novembre, 33ème dimanche du Temps Ordinaire, œuvrent pour créer de nombreux moments de rencontre et d’amitié, de solidarité et d’aide concrète. Ils pourront, ensuite, inviter les pauvres et les volontaires à participer ensemble à l’Eucharistie de ce dimanche, en sorte que la célébration de la Solennité de Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l’univers se révèle encore plus authentique, le dimanche suivant.
  • La video du pape François
  • Un logo : On y voit une porte ouverte et sur son seuil deux personnages. Tous deux tendent leurs mains ; l’un parce qu’il demande de l’aide, l’autre parce qu’il a l’intention de la lui offrir. En fait, il est difficile de comprendre lequel des deux est vraiment le pauvre. Ou plutôt, les deux sont pauvres. Celui qui tend la main pour entrer, demande le partage ; celui qui tend la main pour aider est invité à sortir pour partager. Ce sont deux mains tendues qui se rencontrent où chacune offre quelque chose. Deux bras qui expriment la solidarité et poussent à ne pas rester sur le seuil mais à rencontrer l’autre.
    Aller plus loin
Dernière mise à jour : Jeudi 23 novembre 2017