Accueil > Prier > Fêtes liturgiques > Semaine sainte > La descente de la croix

La descente de la croix

Ultime tête à tête entre Marie et Jésus.
Marie prie de ses deux mains,
deux mains fermement jointes l’une à l’autre entre douleur et ferveur.
Le Christ a l’œil clos par la Mort.
Mais sa Mère, dans sa ferveur, en a deux, grands ouverts.
Elle voit ce que nous voyons :
le Christ suspendu entre Ciel et Terre,
sa terrible descente de la Croix soudain rendue légère et céleste par la tache bleu de sa robe.

Autour d’eux trois hommes. L’un se tient droit en un regard de tendresse et de tristesse.
Des deux mains nouées sur le linge, il soutient fermement le buste de Jésus
Son geste de compassion accompagne la prière de Marie.

Les deux autres ploient sous le poids de la Mort.
L’un préfère rester accroché à l’échelle, la tête ailleurs.
L’autre se cabre sous le labeur et la peur.
Son corps tire le corps vers la toile inachevée.
Il préfère fuir et disparaître dans le néant
plutôt que d’être témoin de ce qui s’achève dans le Christ.
Il tire vers la mort ce que la foi maintient dans l’espérance de l’inachèvement.

Pascal Sevez s.j

Dernière mise à jour : Vendredi 18 avril 2014