Accueil > Diocèse > L’archevêque : Mgr Georges Pontier > Paroles de Notre Evêque > La joie de l’Evangile : février 2014

La joie de l’Evangile : février 2014

Mgr Pontier en ce mois de février nous invite à la lecture de l’exhortation apostolique "la joie de l’Evangile" "Evangelii Gaudium" La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. » Telle est la toute première phrase de l’exhortation apostolique que nous a donnée récemment le pape François. Je voudrais nous inviter à sa lecture et même à sa relecture. Elle est très stimulante à bien des titres.
Mgr Pontier photo EAM février 2014

Le Saint-Père nous invite tous à une réelle conversion personnelle, quels que soient notre situation ecclésiale, notre vocation, notre âge.
La joie de l’Évangile, c’est de vivre du Christ comme on vit en amitié.
Il nous invite à des conversions ecclésiales, dans la vie de nos communautés chrétiennes, pour qu’elles soient visage d’un Dieu rempli de compassion, débordant de miséricorde, fraternelles et accueillantes à tous, aux plus petits en tout premier.
Il nous pousse sur les chemins du témoignage à la suite de Jésus qui « est le tout premier grand évangélisateur » (n° 12) « Fidèle au modèle du maître, il est vital qu’aujourd’hui l’Église sorte pour annoncer l’Évangile à tous, en tous lieux, en toutes occasions, sans hésitation, sans répulsion et sans peur. » (n° 23)
Il nous rappelle la dimension sociale de l’évangélisation.

Un chapitre est consacré à ce sujet. Il revient sur les questions de société de manière courageuse afin de redire la primauté de l’homme, la nécessité de partir des plus pauvres pour bâtir un monde fraternel et juste. Il promeut le dialogue social comme contribution à la paix.
L’élan susceptible de soutenir notre désir d’évangéliser se trouve dans l’amour de nos contemporains pour qu’ils connaissent la joie de la rencontre de Dieu reconnu comme proche et ami, sauveur et libérateur.
« Nous savons bien qu’avec lui la vie devient beaucoup plus pleine, et qu’avec lui il est plus facile de trouver un sens à tout. C’est pourquoi nous évangélisons.
La joie de l’Évangile est pour tout le peuple, personne ne peut en être exclu. » (n° 266)

Mon propos n’est ni de vous résumer ce texte, ni de vous le présenter de manière exhaustive. C’est de vous encourager et même de vous inciter à le lire et à le travailler. Il nous rejoint dans notre projet d’évangélisation. Il a été écrit dans la dynamique du Synode des évêques au sujet de « la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne » qui s’est tenu à Rome en octobre 2012.
C’est un des premiers textes de notre pape François.
Lors de la rencontre que je viens d’avoir avec lui, il nous a dit : « Travaillez la joie de l’Évangile. »

La prière à Marie qui termine l’exhortation nous rejoint en cette Année mariale, inaugurée le 8 décembre dernier, et pendant laquelle nous voulons, nous aussi, porter le Christ à nos contemporains comme Marie l’accueillit en elle et le porta à Élisabeth sa cousine, comme elle invita les serviteurs des noces de Cana à « faire tout ce qu’Il vous dira. »

Que le Seigneur soutienne notre Église diocésaine de Marseille dans son désir et sa mission d’annoncer la Bonne Nouvelle de l’amour de Dieu pour l’humanité et pour chaque être humain.

+ Georges Pontier
Archevêque de Marseille

Dernière mise à jour : Jeudi 27 février 2014