Accueil > Prier > Fêtes liturgiques > Semaine sainte > Le dimanche des Rameaux

Le dimanche des Rameaux

Six jours avant la Pâque juive, Jésus retourne à Jérusalem. La foule a tapissé le sol de Rameaux verts pour acclamer Jésus lors de son entrée dans la ville. « Dans la foule, la plupart étendirent leurs manteaux sur le chemin ;

d’autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route. » Le dimanche des Rameaux les chrétiens se rassemblent avec des rameaux à la main ( olivier, buis selon les régions). Une fois ces rameaux bénis, les fidèles entrent en procession commémorant ainsi l’entrée triomphante de Jésus à Jérusalem :
« La foule nombreuse venue pour la fête apprit que Jésus venait à Jérusalem ; ils prirent les rameaux des palmiers et sortirent à sa rencontre et ils criaient : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur » (Jn 12, 12-13).
La messe avec le récit de la Passion commence.
A la fin de la célébration, il est de tradition d’emmener ces rameaux bénis pour orner les croix des maisons.

Ainsi nous entrons dans la semaine sainte

ENTRÉE MESSIANIQUE
« Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! » (Jn 12, 12-16)

MESSE DE LA PASSION

PREMIÈRE LECTURE
« Je n’ai pas caché ma face devant les outrages, je sais que je ne serai pas confondu » (Is 50, 4-7)

PSAUME : (Ps 21 (22), 8-9, 17-18a, 19-20, 22c-24a)
R/ Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? (Ps 21, 2a)

DEUXIÈME LECTURE
« Il s’est abaissé : c’est pourquoi Dieu l’a exalté » (Ph 2, 6-11)

ÉVANGILE
Passion de notre Seigneur Jésus Christ (Mc 14, 1 – 15, 47)

Notre espérance se dit dans nos gestes
Aujourd’hui, agiter les rameaux bénis, les emmener dans nos maisons et auprès de ceux qui sont absents, c’est acclamer en Jésus un Roi qui n’est pas de ce monde

“Hosanna au plus haut des cieux ! ’’
Aujourd’hui, comme les habitants de Jérusalem, nous accueillons Jésus, roi humble, assis sur un ânon.

Dernière mise à jour : Dimanche 25 mars 2018