Accueil > Actualités > Eglise Universelle > JMJ à PANAMA du 22 au 27 janvier 2019 > Les JMJ de Panama s’invitent à Marseille du...

Les JMJ de Panama s’invitent à Marseille du...

Du vendredi 25 janvier 19h30 au dimanche 27 janvier à 20h, les étudiants et jeunes pros, en partenariat avec le réseau Magis des jésuites, ont vécu à Marseille dans différents lieux les JMJ panaméennes

Au menu des JMJ panaméennes à Marseille

  • Catéchèses sur le thème des JMJ, « Je suis la servante du Seigneur », avec Mgr Jean-Marc Aveline, évêque auxiliaire de Marseille, et Soeur Anne-Laure Gomas, xavière.
  • Pèlerinage nocturne surprise suivi d’une veillée et d’une procession dans un lieu mythique.
  • Grand jeu rallye Paper pour (re)découvrir Marseille.
  • Après-midi d’immersion en service à la Maison Bernadette, à la Source, sur un chantier naval d’insertion, à la cité de la Solidarité, préparation d’une méga soupe pour les personnes sans-abri…
  • Soirée danse salsa et rock en présence d’un prof de salsa.
  • Ateliers-témoignages : comment prendre une bonne décision ? Topo sur la vie affective. Témoignage du P. Jordi Llambrich, curé de l’ensemble pastoral Bienheureux abbé Fouque, qui accueille chez lui des migrants. Réflexion sur la crise des gilets jaunes.
  • Festival des chorales, prière des Vêpres, adoration, messe dominicale présidée par Mgr Jean-Marc Aveline… et bien d’autres surprises !

Et voici le témoignage d’une jeune qui a suivi les JMJ PanaMarseille
J’ai été très heureuse et je rends grâce d’avoir eu la chance de pouvoir participer à l’aventure des JMJ Panamarseille, ça m’avait été vendu comme un week-end qui serait extra, et j’ai fait confiance.
L’entrée dans le bain avec un temps de catéchèse nous a permis de rentrer directement dans le bain du thème de ces JMJ "avec Marie, osons le OUI"
Cette catéchèse sur l’engagement a été un des points forts du week-end. J’en retiens surtout le fait que s’engager, dire oui, c’est renoncer.
Je passe mon temps à renoncer à des choses, et je n’en suis pas toujours consciente. Un point sur lequel je peux donc m’appuyer lorsque je fais un choix.
Je retiens aussi de cet enseignement le nombre important de jeunes qui sont engagés d’une manière ou d’une autre pour une cause. Je crois que c’est une vraie espérance pour mon avenir et notre société.
Le deuxième point fort pour moi de ce week-end à Marseille a été l’expériment soupe solidaire. Bien sûr, la distribution a été un moment marquant. Mais je garde particulièrement à l’esprit le temps en amont. La préparation de cette soupe était un beau moment. Chacun a participé à son niveau, et nous avons ainsi soudé le groupe. Quand nous sommes parties le soir, nous n’étions plus vraiment des inconnues et le fait de ne pas être sur la retenue entre nous nous rendait d’autant plus disponibles et présentes aux personnes que nous rencontrions, car nous osions.
Nous avons partagé ce temps avec des personnes qui parlaient, d’autres moins, mais à chaque fois c’était un échange différent et unique.

  • Accueil à St Fé, vendredi soir
  • Burger dans la cour du Mistral
  • Burger dans la cour du Mistral
  • Catéchèse sur l'engagement par Anne-Laure Gomas
  • Catéchèse sur l'engagement par Anne-Laure Gomas
  • Envoi en experiment par Mgr Aveline
  • Envoi en experiment par Mgr Aveline et père Goirand
  • St Fé aux couleurs de Panama
  • Veillée à Notre Dame de la Garde : vendredi soir
  • Veillée à Notre Dame de la Garde : vendredi soir
Dernière mise à jour : Lundi 11 février 2019