Accueil > Actualités > Actualités diocésaines > Actualités : Année 2012/2013 > Les otages d’Arlit : Marseille ne les oublie pas

Actualités

Découvrir par ailleurs ...

Cycle de formation bioéthique

vignette
 

Les otages d’Arlit : Marseille ne les oublie pas

Après le rassemblement du samedi 25 mai devant l’hôtel de ville qui a réuni environ 500 personnes (images et vidéos disponibles sur www.otagesniger.fr), deux banderoles ont été disposées dans le centre-ville.

Des nouvelles banderoles pour les otages d’Arlit

La première a été placée sur le pavillon Daviel, côté place Barjemon, et la seconde sur la Canebière, sur la façade de l’Office de la Culture.

Ce sont donc maintenant trois banderoles (avec celle qui est devant le jardin du Pharo depuis plusieurs mois) qui rappellent aux Marseillaises et aux Marseillais que, depuis près de 1000 jours, quatre Français sont retenus en otages au Sahel par AQMI.

"982 jours d’attente pour les otages" : Maud Larribe

Le comité de soutien marseillais poursuit ses actions de sensibilisation du public en étant présent lors de diverses rencontres et manifestations.

En particulier, le 16 juin prochain, une équipe « otages Arlit » participera à la course « La Marseillaise des femmes » organisée sur les plages du Prado.

Vous pouvez contacter le comité de soutien marseillais par mail : otagesarlit.marseille@gmail.fr

et suivre les actions engagées
sur Facebook :https://www.facebook.com/Comite.Mar...
ou sur le sitewww.otagesniger.fr

7500 personnes ont déjà signé le manifeste de soutien aux otages et à leurs familles.

Un "comité marseillais de soutien aux otages d’Arlit"Le 25 mai rassemblement devant la Mairie

  • banderolle pavillon Daviel
  • banderolle sur la Canebière
  • discours de Christine Cauhape soeur de Marc Ferret
  • discours de Françoise Larribe épouse de Daniel Larribe
  • discours de Maud Larribe fille de Daniel Larribe
  • discours de Mr Léon Blum
  • discours de Yves Gizard président du comité de soutien
Dernière mise à jour : Lundi 24 août 2015