Accueil > Diocèse > Mgr Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille > Message à tous les diocésains

Message à tous les diocésains

Chers amis,

Vous avez tous entendu les dernières annonces du Premier Ministre qui enregistre une aggravation de l’épidémie de coronavirus, avec toutes les conséquences que cela suppose sur notre vie quotidienne et notre vie ecclésiale. Notre devoir de foi est de prendre notre part des épreuves de ce temps et d’être solidaires de tous nos concitoyens. Nous entrons certainement dans une période particulière qui risque de durer. Il importe donc de nourrir quotidiennement notre foi, notre espérance et notre charité. J’attends de nous tous que nous soyons exemplaires sur l’observation des mesures de précaution. Mais notre charité ne peut pas s’arrêter là. Nous devons, en cette période de Carême, encore plus attentifs à notre devoir de solidarité envers ceux qui sont touchés ou plus exposés à cette maladie : je pense en particulier aux plus jeunes et aux plus âgés. Toutes les initiatives que vous pourrez déployer en ce domaine seront les bienvenues et seront le meilleur témoignage de notre foi en cette période troublée. Je fais confiance à votre inventivité, dans le respect des consignes de sécurité : notre Eglise a souvent montré, comme au temps de Mgr de Belsunce et du bienheureux Jean-Baptiste Fouque, qu’elle en avait toutes les ressources. Il va enfin nous falloir apprendre une nouvelle manière de prier et de nous rassembler, à l’appel du Seigneur qui demeure. A dire vrai, elle n’est pas si nouvelle mais il nous faut la redécouvrir : « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, Je suis là au milieu d’eux » (Mt. 18, 20).

J’ai demandé que les églises soient ouvertes et cela le plus longtemps possible dans la journée, afin de favoriser notre prière et notre intercession. J’ai demandé à tous les prêtres de célébrer la messe pour tout le peuple. Je déposerai tout à l’heure un cierge à Notre-Dame-de-la-Garde en lui demandant de protéger tous les habitants de notre diocèse, quelles que soient leurs convictions ou leur religion. Dès lundi, nous réfléchirons à toutes les initiatives qui pourront vous aider à prier et à vous rassembler en petits groupes pour continuer de célébrer le Seigneur. Je serai bien sûr heureux de recevoir toutes vos suggestions.

Je vous assure de ma prière. Restons bien unis et que l’espérance qui ne déçoit pas habite nos cœurs.

+ Jean-Marc Aveline

Message aux diocésains - PDF
Dernière mise à jour : Dimanche 15 mars 2020