Accueil > Paroisses > Basilique du Sacré-Coeur > Sacré-Coeur (le) > Messe dédiée aux bienfaiteurs du diocèse

Messe dédiée aux bienfaiteurs du diocèse

Une invitation de Mgr Pontier à tous les donateurs, bénévoles

Ils sont venus nombreux entourer Mgr Pontier ce samedi 10 novembre en la basilique du Sacré-Coeur.

Homélie de Mgr Pontier

En instaurant ce moment de prière ensemble voici quelques années, nous nous trouvons dans le même état d’esprit que celui de Paul avec les Philippiens. Il les remercie pour « leurs bonnes dispositions » à son égard, et tout spécialement, il rappelle que ce sont eux et eux seuls qui l’ont aidé au début de son ministère et de ses premiers voyages missionnaires quand il a quitté la Macédoine. Paul les remercie pour leur solidarité, leur engagement et leur aide. Il leur exprime sa reconnaissance et considère leur offrande comme faite à Dieu qui saura les combler dans tous leurs besoins grâce à la foi en Christ.

L’évangile de ce jour, lui aussi, nous propose un enseignement sur l’usage de l’argent dans nos vies, avec ces phrases de Jésus qui nous interpellent : « Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles. » Ou encore : « Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. » Ici, Jésus interpelle ses disciples sur l’unité de notre cœur, sur l’unité de notre vie. Il est venu pour apporter la liberté, pour nous libérer de ce qui peut nous asservir. L’amour de l’argent peut prendre le pas sur tout autre amour, et en particulier sur l’amour de Dieu qui nous appelle à Le préférer à tout.

Chers frères et sœurs, notre baptême a fait de nous des membres de l’Église, et saint Paul exprimera encore cela par l’image du corps. Nous sommes le corps du Christ. C’est ensemble que nous sommes l’Église. Nous ne pouvons pas parler de l’Église comme de l’extérieur. Nous sommes ensemble l’Église. Dieu nous a donnés les uns aux autres pour être en ce temps qui est le nôtre ce sacrement de l’union avec Lui et de l’unité du genre humain. La mission de l’Église en ce monde est une mission de communion, d’amitié, de fraternité, une mission aussi d’union à Dieu, de révélation de l’amour de Dieu pour nous.

Nous avons à ce titre une mission singulière, celle d’ouvrir à l’espérance, à la solidarité, à la paix. Notre Église s’engage dans l’annonce de cet amour de Dieu pour nous tous qui est au fondement de la dignité de tout être humain, et qui est la source d’une grande espérance. Nous sommes faits pour Dieu. Nous venons de Lui. Il nous accompagne, Il nous sauve du péché et de la mort. Il est notre espérance et notre salut.

Notre Église s’engage aussi dans le service de l’homme à travers son témoignage de charité et sa parole dans les grands débats d’aujourd’hui. Je pense en particulier à la révision des lois de bioéthique ou encore au regard porté sur les migrants et les réfugiés, ou à l’éducation et à la lutte contre la pauvreté.

Aimons notre Église. Elle est parfois décriée à cause des péchés de ses membres. Mais elle est belle de la beauté du Dieu d’amour qui s’est révélé en Jésus-Christ. Elle est belle aussi de toute la générosité dont elle est porteuse. La béatification de l’abbé Jean-Baptiste Fouque nous l’a rappelé il y a peu.

Dans cette eucharistie, confions notre Église diocésaine au Seigneur. Demandons-Lui de nous garder ouverts au souffle de l’Esprit. Prions-Le pour tous les baptisés. Prions-Le pour vous tous et vos familles. Qu’Il fortifie notre foi, qu’Il rende toujours plus vivante notre charité et qu’Il garde forte notre espérance.

+ Georges Pontier
Archevêque de Marseille

Dernière mise à jour : Jeudi 15 novembre 2018