Actualités

Découvrir par ailleurs ...

TéléCaté - Pentecôte

vignette
 

Présentation de la neuvaine

Chers amis,

Comme je l’avais annoncé à la Cathédrale le 15 septembre dernier, je souhaite que nous célébrions dignement le troisième centenaire de la consécration de notre ville et de notre diocèse au Sacré-Cœur de Jésus, ainsi que l’avait fait Mgr de Belsunce le 1er novembre 1720, alors que sévissait depuis plusieurs mois une terrible épidémie de peste qui décima Marseille en emportant dans la mort près de la moitié de sa population.

Pour préparer ce Jubilé, j’avais nommé, en décembre dernier, un Comité du tricentenaire, présidé par Mgr Jean-Pierre Ellul. Trois dates avaient été retenues : le 19 avril, dimanche de la Miséricorde, pour ouvrir une Porte sainte de la Miséricorde dans la basilique du Sacré-Cœur ; le vendredi 19 juin, fête liturgique du Sacré-Cœur, pour renouveler à la cathédrale la consécration de notre diocèse au Sacré-Cœur ; et le dimanche 1er novembre 2020 pour commémorer le geste de Mgr de Belsunce sur le cours qui aujourd’hui porte son nom.

Les événements douloureux que nous connaissons actuellement m’ont conduit à anticiper le renouvellement de cette consécration. Après diverses consultations, il a paru opportun d’effectuer ce geste le dimanche 5 avril. Ce dimanche sera celui des Rameaux, fête populaire s’il en est, au seuil de la grande semaine, la Semaine sainte. Le choix de cette date permettra de bien faire apparaître le lien profond qui existe entre la dévotion au Cœur de Jésus et la célébration du Mystère pascal : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn 15, 13).

Oui, Dieu aime chacune de ses créatures de tout son Cœur, lui qui a « tant aimé le monde qu’il a donné son propre Fils ». Et ce Fils est venu dans le monde, non pas pour le juger « mais pour que, par lui, le monde soit sauvé » (Jn 3, 16-17).

Pour nous préparer à vivre ensemble cet acte spirituel, j’ai souhaité que soit proposée à tous les diocésains une neuvaine de prière, préparatoire à la fête des Rameaux. J’ai confié l’animation de cette neuvaine au Comité du tricentenaire et je le remercie de nous aider à prier, tout au long de ces jours, en entrant progressivement dans l’intimité de ce Cœur qui a tant aimé le monde et qui a tant soif d’être aimé en retour. Que sainte Marguerite-Marie Alacoque (dont nous célébrons cette année le centième anniversaire de la canonisation), saint Claude la Colombière, sainte Faustine et, plus près de notre réalité diocésaine, Monseigneur de Belsunce et la vénérable Anne-Madeleine Rémuzat, le père Jean-Joseph Allemand et le père Joseph-Marie Timon-David, la bienheureuse Marie de Jésus Deluil-Martiny, le père Jean du Sacré-Cœur, et tant d’autres nous guident sur ce chemin.

Bonne neuvaine à tous !

Fait à Marseille, en la Solennité de l’Annonciation, le 25 mars 2020,

+ Mgr Jean-Marc Aveline
Archevêque de Marseille

Les textes et prières de la neuvaine

Dernière mise à jour : Jeudi 26 mars 2020