Prière pour Jérusalem

Cette année encore, le Conseil Œcuménique des Églises (COE) invite à une Semaine de prière pour la paix en Palestine et Israël entre le 17 et 24 septembre 2017, c’est-à-dire à partir de ce dimanche, avec une Journée internationale de prière pour la paix le jeudi 21 septembre 2017.
 
L’année 2017 marque l’anniversaire de plusieurs événements revêtant une grande importance pour l’histoire et l’évolution de la situation en Israël et en Palestine et pour la réponse du monde œcuménique à cette situation, notamment les 100 ans de la déclaration Balfour, les 50 ans de la guerre des Six Jours en 1967, les 30 ans de la première intifada (soulèvement), et aussi les 10 ans de la Conférence internationale pour la paix « Les Églises ensemble pour la paix et la justice au Moyen-Orient » organisée par le Conseil Œcuménique des Églises (COE) en 2007 à Amman, en Jordanie.

À l’occasion de cette semaine particulière, l’association des Amis de Sabeel-France nous propose de partager la prière ci-dessous, qui est une traduction libre de l’une des prières figurant en anglais sur le site du COE :
 
“Priez pour la paix de Jérusalem”… (cf. Ps 122.6)
O Dieu, nous prions pour la paix à Jérusalem et dans toute la Terre que nous appelons Sainte. Nous déplorons ces cinquante années d’occupation et le lourd bilan que le peuple de Palestine a dû payer à cause d’elle. Nous attendons avec impatience le jour où tous les enfants d’Abraham pourront vivre ensemble en harmonie dans ta cité sainte et dans toute cette partie du monde.
Que ton Esprit nous éclaire et nous donne du courage dans notre engagement pour la justice et la paix. Nous savons bien combien le chemin est long et difficile. Il n’y aura pas de paix sans nos prières et sans notre propre engagement.
L’un de tes témoins a eu ces mots prophétiques : « Le pouvoir n’accordera rien si rien ne lui est demandé. Il ne l’a jamais fait, il ne le fera jamais ». Donne-nous donc le courage de vivre dans l’exigence de la liberté et de l’égalité en faveur de tous, même si nos paroles et nos actes sont déformés par ceux qui ne reculent devant rien pour conserver leurs privilèges et leur pouvoir.
Nous voudrions vivre, Seigneur, selon ta volonté et non selon la nôtre.
Notre souhait, Seigneur, c’est que juifs, chrétiens et musulmans puissent vivre ensemble sans crainte. Rien d’autre que cela !
Notre souhait, c’est que Jérusalem puisse être une ville partagée, que les réfugiés puissent rentrer chez eux, que les prisonniers retrouvent la liberté.
Donne-nous la force, la sagesse et le courage d’exiger une paix juste.
Donne-nous d’être tes fidèles serviteurs, et des partenaires engagés avec tous ceux qui partagent ce profond désir qui est le nôtre : Que ton règne arrive, ton règne d’amour, de paix, et de justice !
Amen.
 

Dernière mise à jour : Lundi 18 septembre 2017