Accueil > Actualités > Épidémie Covid-19 > Protocole de sécurité sanitaire applicable dans le diocèse de Marseille

Actualités

Découvrir par ailleurs ...

TéléCaté - Pentecôte

vignette
 

Protocole de sécurité sanitaire applicable dans le diocèse de Marseille

Nous vous confions les recommandations à suivre pour la reprise des cérémonies liturgiques dans nos églises. Etant donné la diversité des lieux vous devrez les adapter à la configuration des différentes églises comme aux particularités de vos communautés paroissiales.

La plupart de ces principes relèvent du bon sens et c’est dans cet esprit qu’il convient de les suivre et de les vivre en évitant de les négliger et en évitant aussi de les exagérer.

Ces mesures sont des contraintes communes à tous les cultes mais aussi pour nos concitoyens en ces temps incertains. Il ne faut pas oublier qu’elles n’ont de sens que pour protéger contre la maladie les fidèles et particulièrement les plus fragiles ou inquiets et d’instaurer un climat de confiance plutôt qu’une atmosphère anxiogène.

Nous sommes donc appelés à les suivre avec sérieux et application pour le bien de tous, la prudence est une vertu cardinale qui n’empêche nullement que les mystères du Salut soient célébrés avec dignité et avec fruits.

Dispositions générales :

  • Le port du masque recouvrant le nez et la bouche est obligatoire dans l’église.
    Chacun doit respecter une distance de sécurité de 1.5 m entre chaque personne tant dans les déplacements que dans le placement sur les bancs de l’église. Les familles, ou les couples pourront se mettre côte-à-côte dès lors que les distances de sécurité avec les autres seront respectées.
  • Tout document, carnet, ou feuille paroissiale, sera retiré de l’église
  • Seules les places indiquées pourront être occupées dans le respect de la distanciation physique
  • En pratique une place sur deux et/ou une rangée de banc sur deux selon la configuration de l’église.
  • Il est souhaitable, si cela est possible, de déterminer le nombre maximal de personnes admises en même temps dans l’église. Il sera affiché à l’extérieur du bâtiment.
  • On évitera tout rassemblement de personnes à l’entrée ou à la sortie de l’église, l’interdiction de rassemblement de plus de 10 personnes sur la voie publique demeurant en application.
  • Les églises seront nettoyées avant les célébrations notamment les parties susceptibles d’être touchées par les personnes.
  • Se laver les mains en entrant et en sortant de l’église avec une lingette ou du gel hydro-alcoolique.
  • Eviter de venir à l’église si vous êtes souffrant ou si vous vivez avec une personne susceptible d’avoir contracté le virus.
  • On évitera de toucher les portes (elles doivent rester ouvertes) et plus généralement tout autre endroit dans l’église.
  • On établira de façon visible, selon la configuration des lieux, des sens de circulation afin d’éviter de se croiser en entrant ou en sortant de l’église.
  • Dans la mesure du possible, une ou plusieurs personnes seront déléguées par le curé à l’entrée de l’église afin d’indiquer à chacun les sens de circulation et le respect des gestes barrières.
  • On limitera l’accès à la sacristie et la manipulation des vases sacrés et autre objets cultuels, soit au seul célébrant, soit à une personne déléguée à cet effet en veillant au respect des mesures sanitaires, notamment la désinfection de ses mains.

Dispositions particulières pour les cérémonies liturgiques

* Le port du masque couvrant la bouche et le nez est obligatoire.
* Les portes seront ouvertes afin de ne pas être touchées.
* Les bénitiers resteront vides.
* On ne distribuera ni livret de chant ni prospectus ou feuille volante. (Il est possible de les envoyer par messagerie à charge pour chacun de les imprimer)
* On évitera la présence du chœur paroissial, si un animateur est présent il pourra chanter sans quitter son masque et toujours au même micro qu’il ne partagera avec personne.
* Les lectures seront faites soit par le célébrant lui-même, soit par une seule personne utilisant le même micro. L’Evangile pourra être proclamé depuis le pupitre de la présidence d’où pourra être faite l’homélie aussi afin d’éviter l’usage du même micro par plusieurs personnes.

  • Le rite de paix se fait sans contact physique.
  • Quête :
    * S’il y a quête à l’offertoire, pas de transmission du panier entre les fidèles.
    * Possibilité de panier de quête à la sortie à la disposition des fidèles

Pour la communion :

  • Les fidèles recevront la communion sur la main.
  • On établira un sens de communion de telle sorte que personne ne se croise en suivant un ordre conforme à la configuration de l’église (par exemple du premier banc au dernier, par l’allée centrale et remontée par les allées latérales).
  • Les fidèles conserveront le masque durant la procession et ne le soulèveront qu’après avoir reçu l’hostie afin de communier.
  • On conservera le dialogue liturgique « le Corps du Christ » « Amen » pourvu que les deux soient masqués.
  • Les enfants ou les adultes qui viennent recevoir la bénédiction la recevront sans aucun contact physique.

Pour les célébrants

  • Là où le bien des fidèles le justifie, les prêtres pourront célébrer plus de deux messes par dimanche ou jour de fête de précepte.
  • Le célébrant pourra retirer son masque pendant la célébration, après la procession d’entrée, sous réserve de respecter la distanciation physique de 1.5 m.
  • On évitera la présence de servants de messes et plus généralement la manipulation de vases sacrés ou autres objets du culte par plusieurs personnes.

Pour la communion :

  • Les hosties destinées à la communion des fidèles seront couvertes durant toute la prière eucharistique, soit dans un ciboire fermé, avec l’utilisation d’une pale, soit par tout autre moyen équivalent et digne.
  • Le célébrant principal consommera seul l’hostie principale.
  • S’il y a des concélébrants ils communieront sous les deux espèces par intinction uniquement.
  • Les ministres de la communion devront :
    * Se désinfecter les mains avant de mettre un masque et de prendre les ciboires destinés à la communion
    * Distribuer la communion dans la main des fidèles en veillant à ne pas toucher celle-ci dans le respect de la dignité du sacrement
    * Se désinfecter les mains en cas de contact et après la distribution de la communion.
    * Placer les hosties restantes dans le ciboire du Tabernacle par le célébrant principal qui aura préalablement désinfecté ses mains.
  • Les vases sacrés seront nettoyés sous la responsabilité du célébrant à la fin de la messe dans la sacristie.

Fait à Marseille, le 23 mai 2020

P. Pierre Brunet
Vicaire Général du diocèse de Marseille

P. Stéphan Sciortino-Bayart
Pro-Chancelier Archiépiscopal

Protocole de sécurité sanitaire pour la reprise des messes
Dernière mise à jour : Samedi 23 mai 2020