Un besoin urgent de fraternité

Depuis Lourdes où nous nous trouvons pour l’Assemblée plénière des évêques de France, nous suivons avec tristesse le drame qui se déroule à Marseille après l’effondrement de trois immeubles vétustes de la rue d’Aubagne lundi matin. Nous voudrions exprimer toute notre compassion aux familles et aux proches des victimes, ainsi qu’à toutes les personnes habitant dans les immeubles avoisinants et qui ont dû être déplacées pour des raisons de sécurité. Nous saluons le travail acharné des marins-pompiers de Marseille et de tous les sauveteurs.

Depuis lundi, la communauté des Franciscains de l’église de la Palud se tient à l’écoute et à la disposition des personnes du quartier. Une veillée de prière sera organisée dans les jours qui viennent, quand toutes les victimes seront connues.
Le drame de la rue d’Aubagne nous invite à prendre conscience de la réalité de la pauvreté et de la précarité dans notre ville. Marseille a un besoin urgent de fraternité.
Que notre prière soutienne ceux qui souffrent et que notre charité se fasse inventive !

+ Georges Pontier
+ Jean-Marc Aveline

Dernière mise à jour : Jeudi 8 novembre 2018