Vendredi saint

Ce jour de Vendredi saint, les chrétiens sont invités à célébrer le mystère de la Croix du Christ,, à écouter le récit de la Passion, à suivre le Christ dans son chemin de croix jusqu’à sa mort. Quand on s’est mis devant le Christ en croix et qu’on se voit pécheur jusqu’au fond de l’être ; Quand on se sait pardonné par le plus grand amour, on peut affronter le malheur du monde,

Ce que le Christ a vécu il y a 2000 ans, ne se déroule-t-il encore en 2017 avec toutes ces souffrances qui nous entourent : les guerres, les maladies, la pauvreté.....

"En cette nuit une seule parole doit demeurer, c’est la Croix elle-même. La Croix de Jésus est la Parole par laquelle Dieu a répondu au mal du monde. Parfois il nous semble que Dieu ne répond pas au mal, qu’il demeure silencieux. En réalité Dieu a parlé, a répondu, et sa réponse est la Croix du Christ : une Parole qui est amour, miséricorde, pardon."
"Le Vendredi saint, « la mort de Jésus exprime l’amour donné jusqu’à la fin, sans fin ». Cet exemple doit nous pousser, affirme le Pape, à nous aimer les uns les autres".Pape François

Prière devant le Christ en Croix

http://eglise.catholique.fr/actuali...

Le Christ aux outrages

Hymne du vendredi saint

"La Parole en silence se consume pour nous.
L’espoir du monde a parcouru sa route.
Voici l’heure où la vie retourne à la source :
dernier labeur de la chair mise en croix.
Serviteur inutile, les yeux clos désormais,
le Fils de l’homme a terminé son œuvre.
La lumière apparue rejoint l’invisible,
la nuit s’étend sur le corps : Jésus meurt.
Maintenant tout repose dans l’unique oblation.
Les mains du Père ont recueilli le souffle.
Le visage incliné s’apaise aux ténèbres,
le coup de lance a scellé la passion.
Le rideau se déchire dans le Temple désert.
La mort du juste a consommé la faute,
et l’Amour a gagné l’immense défaite :
demain, le Jour surgira du tombeau."

Dernière mise à jour : Lundi 2 avril 2018